Chemin de Stevenson

"Voyage avec un âne dans les Cévennes" ou parfois "Voyage en Cévennes avec un âne" (Travels with a Donkey in the Cévennes) est un récit de voyage de Robert Louis Stevenson paru en juin 1879. C'est un des premiers livres présentant la randonnée et le camping comme des activités de loisirs dans lequel l'écrivain écossais relate la randonnée qu'il a entreprise en automne 1878 : la traversée des Cévennes à pied.

Parti du Monastier en Haute-Loire et cheminant vers le sud, il traverse toute la Lozère pour atteindre douze jours après Saint-Jean-du-Gard dans le Gard, au terme d'un périple de 120 miles (environ 195 km). Son unique compagnie est l'ânesse portant son bât, Modestine, avec laquelle, malgré des débuts difficiles, il finit par tisser tout au long du voyage des liens affectifs forts. Au gré des rencontres et des villages traversés, il évoque quelques épisodes marquants de la Guerre des Camisards, période tourmentée dans l'histoire de cette région protestante.

La seule véritable étape ardéchoise de Stevenson est l'abbaye de Notre-Dame des Neiges où il arrive le 26 septembre pour y séjourner près de 24 heures. Dans son récit, son passage est largement relaté sur 3 chapitres :

  • Père Apollinaire (Father Apollinaris)
  • Les Moines (The Monks)
  • Les Pensionnaires (The Boarders)

On ressent à la lecture du texte, une tension importante entre sa foi de protestant et le catholicisme proné par les moines.

Après sa reconnaissance en tant qu'écrivain, puis sa mort en 1894, cette randonnée effectuée pendant sa jeunesse aux travers des Cévennes prit des allures de pèlerinage et devint vite un must incontournable pour tout émule de Stevenson qui se respectait. Nombreuses furent les expéditions qui marchèrent sur ses traces les années qui suivirent, dont le pionnier fut Sir J. A. Hammerton en 1903. Mais la plus intéressante pour son apport documentaire reste la suivante, celle de Robert T. Skinner qui accomplit à deux reprises le trajet de Stevenson dans les années 1920 : il s'efforça de retrouver les personnes rencontrées par Stevenson durant son voyage, pour apprendre ce qu'elles étaient devenues et en constitua un ouvrage illustré par leurs photographies.

L'association du Club Cévenol, soucieuse de promouvoir dans les Cévennes un tourisme respectueux de la nature et du patrimoine, retrouva ces valeurs dans la démarche du Stevenson randonneur. Percevant très tôt l'impact positif potentiel du Voyage avec un âne, elle en favorisa donc la diffusion, en fournissant dès 1901 la première traduction du livre en français.

Revers de la médaille, avec l'engouement croissant du grand public pour le chemin, des effets indésirables ne tardèrent pas à apparaître notamment concernant la sécurité des excursionnistes. En effet, certains chemins empruntés à l'époque par Stevenson étaient devenus entre-temps d'importants axes routiers, plus vraiment adaptés à la pratique de la marche à pied dans de bonnes conditions.

Pour maîtriser cette circulation accrue de randonneurs, le sentier de grande randonnée GR70 fut créé en 1978 (à l'occasion de la commémoration du centenaire du voyage de Stevenson) par la Fédération française de randonnée pédestre qui réalisa à cet effet 180 km de balisage avec l'aide du Parc national des Cévennes. Plus connu sous le nom de "Chemin de Stevenson", le GR fait l'objet d'un topo-guide et constitue dorénavant un trajet de 250 km, considérablement plus long que l'original d'une soixantaine de kilomètres en raison de l'ajout de deux étapes supplémentaires Puy-en-Velay-Le Monastier et Saint-Jean-du-Gard-Alès, ainsi que des contournements de routes qui s'avérèrent nécessaires.

Toute une activité touristique s'est développée autour du "Chemin de Stevenson" (gîtes d'étapes, loueurs d'ânes, accompagnateurs, ...), dont les principaux acteurs sont réunis et forment depuis 1994, l'association "Sur le chemin de Robert Louis Stevenson" dans le but d'assurer la promotion du GR tout en œuvrant au maintien de sa qualité.

Informations et illustration reprises de Wikipédia : Voyage avec un âne dans les Cévennes.